Reparation du béton

par Doc genie civil
0 Commentaire

Reparation du béton

Travaux publics et bâtiment

Le mariage « béton/acier » dans le génie civil : à surveiller…

Les associations de matériaux, et notamment le couple « béton/acier », utilisées dans la construction entraînent des réactions physico-chimiques internes qui provoquent des pathologies incompatibles avec l’usage des structures.

Repérer ces désordres, préparer leur réparation, choisir le bon mode opératoire, procéder au traitement, constituent autant d’étapes incontournables de la maintenance des ouvrages quelle que soit leur taille.

Après de longues décennies de construction, arrivent à présent les temps forts de la réparation. En effet, après de longs siècles où la pierre et le bois furent pratiquement les seuls matériaux utilisés dans les ouvrages d’art, le béton armé a pris sa place pour l’édification de nos ponts, viaducs, barrages et autres ouvrages de génie civil qui équipent, aujourd’hui, nos sociétés modernes.
Nous le devons à Louis Vicat pour la redécouverte du liant hydraulique mais également à Joseph Monier pour sa formidable idée d’y avoir associé du fer et plus tard de l’acier. Mais ils ne pouvaient pas imaginer qu’un siècle plus tard, ce couple « béton/acier » nous causerait bien des problèmes.

En effet, l’association de ce ciment artificiel avec le fer va générer des réactions physico-chimiques qui, provoquées et entretenues par l’air ambiant (principalement le CO2), vont contribuer à la détérioration lente mais irrémédiable de ces ouvrages.
Le ragréage est donc l’une des nombreuses techniques permettant de protéger une surface de béton dégradée, mais aussi d’en corriger l’état géométrique.

Il est bon de rappeler la démarche de bon sens qui consiste à traiter d’abord la cause du désordre et ensuite ses conséquences. Le ragréage n’échappe donc pas à cette règle. Sur beaucoup de chantiers, le terme ragréage est devenu un terme usuel et employé souvent pour camoufler l’état d’une surface dégradée.
Il est important de distinguer le ragréage d’un parement neuf (très souvent la conséquence d’une mauvaise exécution du bétonnage) d’un parement ancien dont la dégradation a été provoquée par l’action électrochimique (effet de la carbonatation par exemple).

La lecture de ce cahier pratique rappellera les règles élémentaires qu’il convient d’observer et d’appliquer pour que cette technique puisse atteindre le résultat escompté.

   Au sommaire:

LE MARIAGE « BÉTON/ACIER » DANS LE GÉNIE CIVIL : À SURVEILLER…
RÉPARATION DU BÉTON
1 – PRÉPARATION DE L’OPÉRATION

  • 1.1 Les désordres
  • 1.1.1 Les manifestations des désordres
  • 1.1.2 Processus de corrosion des armatures
  • 1.2 Le diagnostic
  • 1.2.1 Procédure à suivre
  • 1.2.2 La visite préliminaire
  • 1.3 Le projet de réparation
  • 1.3.1 Renforcement d’éléments ou de structures ont la capacité portante est insuffisante .
  • 1.3.2 Remplacement du béton pollué et/ou désorganisé et les divers traitements de protection des armatures

2 – MODES OPÉRATOIRES

  • 2.1 Préparation du support et des armatures
  • 2.1.1 Le relevé des défauts du support en béton et des armatures
  • 2.1.2 Préparation du support béton et des armatures et qualité du support à obtenir .
  • 2.2 Réalisation d’une opération de restauration du béton
  • 2.2.1 Généralités
  • 2.2.2 Application manuelle ou mécanisée des produits et systèmes de réparation des bétons en faibles épaisseurs
  • 2.2.3 Application manuelle ou mécanisée des produits et systèmes de réparation ou de renforcement des bétons en fortes épaisseurs

CONCLUSION
Références bibliographiques
Ouvrages
Autres publications
Sites internet à consulter
Normes

   Aperçu du document en ligne



Télécharger Reparation du béton
 
 Télécharger le document

Mot clés: Livre BTP, Livre Génie civil, Document BTP, Livre architecture, document génie civilReparation du béton

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture