L’installateur sanitaire – L’électricité pour l’installateur sanitaire (PDF)

par Doc genie civil
Précédent1 of 2
Utilise ← → (les flèches) pour afficher la page suivante

AVANT-PROPOS

L’élargissement du champ d’activités du Fonds de Formation professionnelle de la Construction au secteur du Parachèvement s’est accompagné d’un partage des responsabilités entre une série de groupes de travail : les «Sections FFC».

La section «Installations sanitaires, Matériaux synthétiques et Gaz» avait décidé, au départ, de réaliser un manuel scolaire. Au cours de l’évolution des travaux, ce manuel a pris plutôt la forme d’un ouvrage de référence pour la formation.

C’est ainsi qu’il ambitionne de toucher un public aussi large que possible : les élèves du secondaires adultes en formation, les formateurs et, enfin de compte… les professionnels eux-mêmes.

Afin de faciliter la tâche du lecteur, nous avons subdivisé l’ouvrage en différentes brochures d’une quarantaine de pages chacune.

Une farde spéciale de classement est disponible pour les personnes qui désirent se procurer plu sieurs brochures ou la série complète. Vous trouverez une présentation de l’ensemble de la structure de l’ouvrage au verso de la page de couverture.

Nous espérons que cet ouvrage contribuera à rendre la formation plus homogène et sommes convain cus qu’il permettra tant aux élèves qu’aux adultes en formation de se familiariser agréablement avec les multiples facettes du métier d’installateur sanitaire.

Nous voudrions remercier ici tous les enseignants qui ont participé à la réalisation de ce travail de longue haleine ainsi que les fi rmes qui nous ont aidés à choisir les illustrations et à corriger certains textes.

Nous voudrions mentionner tout spécialement Messieurs N. De Pue (†) (ancien président de la F.B.I.C. – Fédération Nationale des Associations de Patrons Installateurs Sanitaires et de Chauffage au gaz, Plombiers, Zingueurs et Ardoisiers-Couvreurs de Belgique) et G. Wouters (président honoraire de la Verenigde Lood- en Zinkbewerkers, Antwerpen) qui ont contribué à ce projet et en ont rendu possible la réalisation.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir dans votre lecture.

I. CONCEPTS

Pour parler de «l’électricité», il faut comprendre le sens de quelques concepts qui reviennent constamment.

I.1. TENSION

Symbole U – Unité = 1 V (volt)
Pour comprendre cette notion, il faut commencer par retourner à la nature.
Prenons pour exemple l’EAU. La plus petite particule d’eau qui existe et qui possède encore toutes les propriétés de l’eau s’appelle une MOLÉCULE.
La molécule d’eau est elle-même constituée d’atomes d’hydrogène (H) et d’oxygène (O).

Les atomes sont, à leur tour, composés d’un noyau autour duquel circulent des ÉLECTRONS.

Les électrons ont toujours une charge électrique négative.
Le noyau, par contre, se compose de PROTONS et de NEUTRONS.
Les protons ont une charge électrique positive tandis que les neutrons sont neutres et n’ont donc pas de charge.

Les atomes sont, par nature, toujours neutres c.-à-d. qu’ils possèdent autant de protons que d’électrons.

Si nous prenons deux atomes différents, nous pourrons observer qu’ils présentent une différence de charge.
Cette différence de charge s’appelle la TENSION.

Comparons avec une installation d’eau toute simple.
Prenons deux réservoirs contenant de l’eau:

L’électricité pour l’installateur sanitaire

le réservoir A et le réservoir B. Ces deux réservoirs sont raccordés entre eux par un tuyau et un robinet.

Si l’on ouvre le robinet, l’eau contenue dans les deux réservoirs se stabilisera au même niveau.

(LOI DE LA NATURE: la tendance à l’équilibre).

Si l’on veut que de l’eau s’écoule du réservoir A dans le réservoir B quand on ouvre le robinet, il faudra avoir une différence de niveau ou de hauteur entre les deux réservoirs.

Une pression sera exercée sur le robinet du côté du réservoir A.

Nous appliquons ici le principe des vases communiquants.

Dès que l’on ouvrira le robinet, l’eau s’écoulera de A dans B jusqu’au moment où les deux

réservoirs seront remplis à la même hauteur et où la pression retombera.

Il en va de même pour l’électricité. Pour avoir un courant, il faut également avoir une différence de pression électrique entre deux corps.

On appelle cette différence de pression la DIFFÉRENCE DE POTENTIEL ou tout simplement la TENSION (symbole U).

La tension électrique est représentée par le symbole U et est exprimée par l’unité volt (V). Par exemple: U = 220 V.

Nous étudierons plus loin la manière de mesurer cette tension.

L’électricité pour l’installateur sanitaire

Au sommaire

I. CONCEPTS

  • I.1. Tension
  • I.2. Intensité
  • I.3. Résistance
  • I.4. Puissance
  • I.5. Production d’électricité
  • I.5.1. Tension continue, tension alternative
  • I.5.2. Production de tension alternative
  • I.6. 230 volts – 400 volts (220 V, 380 V)

II. MESURE DES GRANDEURS ÉLECTRIQUES

  • II.1. Appareils de mesure
  • II.2. Mesure de la tension monophasée et triphasée
  • II.3. Raccordement d’un chauffe-eau à accumulation (étoile-triangle)
  • II.4. Recherche des défectuosités

III. PRESCRIPTIONS D’INSTALLATION

  • III.1. Mise à la terre
  • III.2. Liaisons équipotentielles
  • III.3. Locaux humides
  • III.3.1. Généralités
  • III.3.2. Indices de protection
  • III.3.3. Zones de sécurité en installation domestique

IV. PROTECTIONS

  • IV.1. Fusibles
  • IV.2. Disjoncteur
  • IV.3. Différentiel
  • IV.4. Thermocouple
  • IV.5. Cellule photoélectrique
  • IV.6. Thermostat d’eau chaude de la chaudière
  • IV.7. Sécurité de manque d’eau

V. L’UTILISATION DE FILS ET DE CÂBLES

VI. APPAREILS ÉLECTRIQUES: APPAREILS DE PRODUCTION D’EAU CHAUDE

  • VI.1. Quantité d’eau nécessaire
  • VI.2. Pose d’un appareil de production d’eau chaude
  • VI.3. Chauffe-eau bouilleur
  • VI.4. Appareil instantané ou à serpentin
  • VI.5. Appareils à accumulation
  • VI.5.1. Appareils à accumulation sous pression
  • VI.5.2. Appareils à accumulation hors pression
  • VI.5.3. Chauffe-eau à accumulation «confort»
  • VI.5.4. Le choix rationnel d’un chauffe-eau à accumulation
  • VI.5.5. Quelques règles d’économie d’énergie dans la consommation d’eau chaude
  • VI.5.6. Chauffe-eau mixte
  • VI.6. Interrupteur préférentiel
  • VI.7. A quoi faut-il faire attention lors de l’achat d’un chauffe-eau?
  • VI.8. Raccordement hydraulique
  • VI.9. Entretien + raccordement

VII. APPAREILS DE RÉGULATION

  • VII.1. Relais temporisé
  • VII.2. Minuterie
  • VII.3. Interrupteurs de présence
  • VII.4. Thermostats

VIII. TENSION DE SÉCURITÉ

ÉPILOGUE


Précédent1 of 2
Utilise ← → (les flèches) pour afficher la page suivante

Articles Similaires

Laissez un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture