Les Planchers (PDF)

par Doc genie civil
0 Commentaire

La maison de A à Z

Planchers


   Définition

Le plancher : ouvrage horizontal constituant une séparation entre deux niveaux d’une habitation. Selon les matériaux employés et les techniques mises en œuvre, il existe deux principaux types de planchers :

  • Le plancher en bois .
  • Le plancher en béton dont on distingue deux variétés :
  • La dalle en béton coulée en place sur un coffrage (c’est la technique dite de la dalle pleine) ou sur une prédalle,
  • Le plancher préfabriqué constitué de plusieurs éléments assemblés.
Les professionnels du bâtiment nomment les différents planchers d’une habitation d’une façon particulière : ainsi l’appellation « plancher haut du rez-de-chaussée » désigne-t-elle le plancher qui sépare le rez-de-chaussée du premier étage. Ce même plancher peut également s’intituler « plancher bas du premier étage ».

   Extrait du document

La dalle pleine  : plancher en béton armé de 15 à 20-cm d’épaisseur coulé sur un coffrage plat. Le diamètre des armatures incorporées et leur nombre varient suivant les dimensions de la dalle et l’importance des charges qu’elle supporte. Ce type de plancher est très utilisé dans l’habitat collectif.
La prédalle  : plaque préfabriquée en béton armé ou en béton précontraint de 5-cm d’épaisseur environ, constituant la partie inférieure du plancher. La prédalle participe à la résistance du plancher et fait également office d’élément de coffrage en béton.
Le vide sanitaire  : espace ventilé situé ente le premier plancher d’une habitation et le sol naturel.
Le plancher préfabriqué  : plancher dont l’ossature porteuse est constituée d’éléments en béton. Ce type de plancher est couramment employé pour les maisons individuelles car il peut être mis en œuvre avec des moyens de levage limités. Ce plancher est constitué principalement de poutrelles, de hourdis et d’une dalle de compression.
La poutrelle  : poutre préfabriquée de faible section en béton armé ou en béton précontraint. Les poutrelles qui constituent la structure porteuse du plancher reposent à leurs extrémités sur des murs porteurs ou des poutres en béton armé. Les poutrelles son disposées à intervalles réguliers (tous les 60-cm environ) et reçoivent les hourdis.
Le hourdis appelé aussi entrevous ou corps creux  : élément préfabriqué en béton de gravillons, en terre cuite ou en polystyrène, mis en place entre les poutrelles d’un plancher. Les hourdis servent généralement de coffrage à la dalle de compression qui les recouvre. Les entrevous en polystyrène qui assurent au plancher une bonne isolation thermique sont essentiellement utilisés pour les planchers recouvrant un vide sanitaire ou un local non chauffé (cave, garage…).
A l’origine, l’entrevous est l’intervalle ou l’espace situé entre deux solives d’un plancher en bois. Par extension, de nos jours, le mot désigne également le bloc manufacturé servant à remplir cet espace.
Le hourdis négatif appelé aussi entre-vous bas ou plaque négative  : hour-dis spécial de faible hauteur mis en place lorsque l’on souhaite augmenter localement l’épaisseur de la dalle de compression.
La dalle de compression appelée aussi table de compression ou dalle de répartition  : dalle en béton coulée en place sur l’ensemble du plancher constitué par les poutrelles et les hourdis. Elle est généralement armée d’un treillis soudé et son épaisseur courante est de 5-cm environ. La dalle de répartition donne au plancher sa rigidité et assure le report des charges en direction des poutrelles. Le béton qui ne comble que l’espace libre entre les entrevous sans recouvrir ces derniers est appelé béton de clavetage.
La poutre  : pièce horizontale en béton armé de section généralement rectangulaire supportant une partie du plancher (dans le cas d’un plancher préfabriqué, ce sont les poutrelles qui prennent appui sur la poutre). La poutre repose à ses extrémités sur des poteaux ou des murs. La poutre principale d’une structure porteuse est parfois appelée poutre maîtresse.
La partie de poutre en saillie par rapport à la sous-face du plancher s‘appelle la retombée de poutre. La poutre est dite noyée lorsqu’elle est totalement incorporée dans l’épaisseur du plancher.
Les fabricants qui commercialisent les poutrelles et les hourdis distribuent également des poutres préfabriquées en béton précontraint. Leur utilisation supprime, sur le chantier, les opérations de coffrage, de coulage du béton et de décoffrage
La portée : distance qui sépare les deux points d’appui d’une poutrelle ou d’une poutre.
La trémie : ouverture ménagée dans un plancher pour permettre le passage d’un escalier, d’un ascenseur, d’une gaine technique, d’un conduit de fumée ou de ventilation. La réalisation d’une trémie dans un plancher préfabriqué nécessite souvent la mise en place de chevêtres
Le chevêtre  : petite poutre noyée, en béton armé, disposée perpendiculairement aux poutrelles d’un plancher et située au droit d’une trémie. Le chevêtre supporte l’extrémité des poutrelles inter- rompues par la présence de la trémie.
La réservation : dispositif particulier (petit coffrage ou bloc de polystyrène) mis en place dans l’épaisseur du plancher avant le coulage de la dalle pour faciliter ultérieurement l’exécution des trous nécessaires au passage de gaines, conduites, câbles…
La mezzanine : à l’origine, une mezzanine est un étage intermédiaire ménagé entre deux étages principaux. Par extension, de nos jours, ce mot désigne la portion de plancher, ouvert sur le niveau inférieur et dont le bord libre est équipé d’un garde-corps.
L’encorbellement  : toute construction faisant saillie sur un mur. Ce mot est le plus souvent associé à un nom d’ouvrage. Ainsi l’appellation dalle en encorbellement désigne une dalle de balcon ou un palier d’escalier placé en porte à faux par rapport à un mur.
Le chaînage horizontal ou chaînage périphérique  : ouvrage en béton armé constitué d’armatures filantes, situé au niveau de chaque plancher préfabriqué et ceinturant le bâtiment comme une chaîne. Le chaînage horizontal assure la stabilité de la construction en reliant les murs et les planchers entre eux. Il réduit également les risques de fissuration

   Aperçu du document en ligne



Télécharger Planchers
 Télécharger le document

Mot clés: Livre BTP, Livre Génie civilprotection vide sanitaire, dallage terre plein maison individuelle Document BTP, Livre architecture, document génie civil, Gestion de chantier, Sécurité dans les chantiers

Articles Similaires

Laissez un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture