L’alimentation électrique

par Doc genie civil
0 Commentaire

La maison de A à Z

L’alimentation électrique


   Définition

Le réseau électrique ou réseau de distribution publique : ensemble des circuits (lignes, câbles, postes électriques…) qui délivrent l’électricité aux usagers.

   Extrait du document

Le secteur : subdivision d’un réseau de distribution electrique. Désigne souvent, dans le langage courant, l’alimentation électrique de l’usager.
Le branchement : partie de ligne comprise entre le réseau de distribution publique et le compteur electrique de l’usager. Le branchement pour une maison peut être :
  • Souterrain si le réseau de distribution est enterré.
  • Aéro-souterrain avec le câble de liaison fixé le long du poteau et enterré jusqu’au coffret de branchement.
  • Aérien avec le câble accroché sur la façade et redescendant jusqu’au coffret de branchement.
Le branchement désigne aussi le point de raccordement entre le réseau public et l’installation électrique de l’usager.
L’installation électrique : elle comprend l’appareillage électrique (raccordements, protections, commandes) et les fils électriques qui assurent la distribution de l’électricité dans une habitation.
Le montage pieuvre ou l’installation par pieuvre : installation électrique constituée d’une ou plusieurs boîtes principales de dérivation desquelles partent des câbles desservant des boîtes d’encastrement logées dans les cloisons et les faux-plafonds. En maison individuelle, les boîtes centrales sont souvent installées dans les combles. Ce type d’installation se présente en général sous la forme de faisceaux de conducteurs préassemblés en usine et prêts à être posés.
Le circuit : partie d’une installation électrique reliée à un élément de protection (disjoncteur divisionnaire, coupe-circuit à fusible…).
Le court-circuit : mise en contact directe ou par l’intermédiaire d’un objet métallique (pince, tournevis…) de deux conducteurs d’un circuit sous-tension. Le court-circuit provoque un échauffement des fils (source possible d’incendie) et des surintensités électriques dangereuses, voire mortelles pour les usagers (électrocution). Il doit être éliminé par une interruption immédiate du passage du courant dans la partie concernée de l’installation.
Le courant de fuite ou courant de défaut : courant acheminé par la masse métallique d’un appareil présentant un défaut d’isolement.
La mise à la terre : opération qui consiste à relier au sol (la terre) les équipements métalliques de l’habitation (carcasses d’appareils, canalisations, huisseries et fenêtres métalliques…). Cette disposition permet, en cas de défaut d’isolement, de dériver les courants de fuite en direction du sol afin de protéger les usagers contre les risques d’électrocution. Une installation de mise à la terre comprend :
  • Une prise de terre : Il s’agit d’un dispositif enterré constitué soit par un conducteur en cuivre ceinturant l’habitation au niveau des fondations, soit par un piquet en acier galvanisé enfoncé verticalement dans le sol.
  • Des appareils électriques alimentés par un câble, composé de trois conducteurs dont un de protection, communément appelé « la terre », relié à la carcasse des appareils.
  • Des prises électriques équipées d’une broche reliée au conducteur de protection.
La liaison équipotentielle : mise à la terre de toutes les parties métalliques de la salle de bains susceptibles d’être accidentellement parcourues par un courant de fuite. Les éléments concernés sont les huisseries métalliques, les canalisations métalliques, les carcasses métalliques d’appareils (radiateurs, chauffe-eau.).
Le coffret de branchement et de comptage : boîtier de dimensions normalisées, placé en limite de propriété pour les maisons individuelles. Il renferme le compteur électrique et les dispositifs de raccordement au réseau de distribution publique.
Le compteur électrique : appareil mesurant la quantité d’énergie électrique consommée par l’utilisateur afin de pouvoir en assurer la facturation. Il est réglé selon les choix tarifaires de l’usager.
L’appareillage électrique : désigne les différents dispositifs électriques de connexion (raccordements), de protection et de commande.
Le disjoncteur : appareil interrompant automatiquement le passage du courant électrique en cas de court-circuit. Il existe plusieurs types de disjoncteurs :
  • Le disjoncteur général ou disjoncteur de branchement : disjoncteur principal quelquefois différentiel situé après le compteur et servant à la protection générale de tous les circuits électriques de l’habitation. Il est réglé en fonction de la puissance souscrite par l’usager et disjoncte (interrompt le passage du courant) lorsque le fonctionnement simultané de plusieurs appareils exige une puissance supérieure à la puissance maximale autorisée. Il se déclenche également en cas de court-circuit dans l’installation de l’usager. Le disjoncteur général est placé à l’intérieur du local d’habitation. Il est muni d’un dispositif manuel de coupure du courant.
  • Le disjoncteur divisionnaire : disjoncteur souvent différentiel protégeant un circuit. En cas d’incident, le courant est seulement interrompu sur le circuit où se trouve la cause du défaut, mais pas sur le reste de l’installation qui continue de fonctionner. Après élimination de l’anomalie, il suffit de réenclencher le disjoncteur en soulevant le levier ou en appuyant sur le bouton poussoir.
  • Le disjoncteur différentiel assure une protection complémentaire des personnes contre les risques d’électrocution en cas de contact avec une masse métallique mise accidentellement sous tension. Ainsi, lorsqu’un appareil électrique raccordé à la terre présente un défaut d’isolement (par exemple, fil sous tension en contact avec la carcasse métallique de l’appareil), le disjoncteur différentiel détecte et mesure le courant de fuite puis met instantanément le circuit hors tension.
Le coupe-circuit : appareil interrompant automatiquement le passage du courant dans une portion de circuit. La coupure s’opère par fusion d’un fil conducteur appelé fusible dès que l’intensité du courant est supérieure à la valeur prévue.
Le fusible : désigne, à l’origine, le fil d’alliage de plomb qui, placé sur un circuit, interrompt le passage du courant en fondant dès que l’intensité du courant dépasse la valeur prévue. Par extension, le mot désigne la cartouche fusible elle-même qui est constituée d’un fil conducteur logé dans un tube dont les deux extrémités métalliques servent de contact. En cas de surcharge electrique, le fil conducteur fond, coupant ainsi le passage du courant. Le diamètre et la longueur des cartouches varient suivant l’intensité du courant contrôlé (exprimée en ampères). Il est impossible d’insérer, par erreur, dans un coupe-circuit une cartouche correspondant à un ampérage différent. Après fusion du fil conducteur, le fusible est à remplacer par un fusible neuf de même calibre.
Le tableau de répartition appelé aussi tableau de distribution, tableau électrique ou armoire électrique : coffret situé après le disjoncteur général, dans un endroit facilement accessible et regroupant les éléments suivants :
  • Des dispositifs de raccordements des conducteurs provenant du disjoncteur général.
  • Des dispositifs de raccordements des conducteurs vers les différents circuits de l’installation.
  • Des dispositifs de protection des circuits (disjoncteurs divisionnaires différentiels ou coupe-circuits à cartouches fusibles).
  • Un dispositif de raccordement du conducteur de protection à la terre.
  • Le coffret peut aussi contenir d’autres appareillages tels que : contacteur jour/nuit, télérupteur, programmateur… Ces différents matériels aux dimensions normalisées (éléments modulaires) s’installent dans le tableau sur des rails spéciaux.

    Aperçu du document en ligne



Télécharger L’alimentation électrique
 Télécharger le document

Mot clés: Livre BTP, Livre Génie civil, Document BTPLivre architecturereperage fil electriquedocument génie civilun electricien, fournisseur electriquefournisseur electricitémini tableau electriquearmoire electrique triphasémaison electricitéélectricitéelectricite residentiel, electricité, tuto electricité, electrique

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture