Connaissance des essais des matériaux

par Doc genie civil
0 Commentaire

Connaissance des essais des matériaux

Resume théorique  &  guide de travaux pratiques

   Extrait du document

Les caractéristiques des granulats

Définition :

les granulats sont des graines de sol avec les dimensions entre 0,08 mm et 80 mm. Au-dessous de 0,08 mm on trouve les fillers, farines ou fines ; et au-dessus de 80 mm on trouve les moellons ou les galets.
Les dimensions nominales – représente la longueur du côté formé par les trous des tamis. Ces dimensions nominales (d ou D, en mm) sont normalisées comme ensuite :
0,080 0,100 0,125 0,160 0,200 0,250 0,315 0,400 0,500 0,630 0,800 1,000 1,250 1,600 2,000 2,500 3,150 4,000 5,000 6,300 8,000 10,00 12,50 16,00 20,00 25,00 31,50 40,00 50,00 63,00 80,00
La terminologie usuelle des granulats, selon leurs dimensions nominales est indiquée dans la norme : NFP 18.101 ; et on trouves les catégories suivantes :
  • Classes granulaire – un granulat est caractérisé du point de vue granulaire, par sa classe d/D ; cela signifiant que (d) désigne la plus petite dimension et (D) la plus grande dimension des grains (par exemple : 20/40 mm) ;
  • Granulat élémentaire – est un granulat entièrement retenu sur le tamis D(i) ; et passant entièrement à travers le tamis D(i+1) ; où D(i) et D(i+1) sont dimensions nominales consécutives ;
  • Granulat composé – est un mélange de deux ou plusieurs granulats élémentaires différents, tous les granulats commerciaux entrent dans la classe des granulats composés.

Granulométrie

Définition :

la granulométrie permet de déterminer l’échelonnement des dimensions des grains contenus dans un granulat.
L’analyse de granulométrie consiste à tamiser le granulat sur une série de tamis à maille carrée, de dimensions d’ouverture décroissantes et à peser le refus sur chaque tamis. Les ouvertures carrées des tamis sont normalisées de 0,08 à 80 mm.
Selon les dimensions de granulat, on a les sables (de 0,08 à 5 mm.) gravillons (de 5 à 20 mm.) et cailloux (de 20 à 80 mm.) A leur tours, chacune de ces catégories se divise en trois classes d’éléments : fins, moyens et gros.
Si on prend sur ordonné les dimensions de mailles des tamis et sur abscisse le pourcentage de granulat qui reste sur chaque tamis, on peut tracer une courbe qui s’appelle la courbe granulométrique d’un mélange de granulats.

Module de finesse

Définition :

le module de finesse d’un granulat est égale au 1/100 ème de la somme des refus, exprimés en pourcentages de poids sur les différents tamis de la série suivante : 0,08 ; 0,016 ; 0,315 ; 0,63 ; 1,25 ; 5,0 ; 10,0 ; 20,0 ; 40,0 ; 80,0 ;

Le coefficient d’aplatissement

Définition :

le coefficient d’aplatissement, coefficient volumétrique moyen, c’est le rapport entre le volume absolu des grains du gravier considéré et le volume des sphères circonscrites correspondantes.

L’essai Los Angeles

Définition :

le principe de cet essai est la détermination de la résistance à la fragmentation par chocs et à l’usure par frottements réciproques.
Cet essai fait l’objet des normes NFP 18.573 et l’essai concerne les pierres cassées ainsi que les grains concassés.
La machine Los Angeles comporte un cylindre creux en acier, fermé à ses deux bouts, d’un diamètre intérieure de 711 mm et ayant une longueur intérieure de 508 mm. Le cylindre est monté sur deux axes fixés sur ses fonds et il y a une ouverture latéralement sur le cylindre pour l’introduction des granulats. La charge abrasive (d’une manière qui use par frottement) est constituée par des boulets de fonte en nombre précis.

HYGROSCOPICITE

Définition :
aptitude du bois à absorber l’humidité de l’air.
Facteurs influents :
  • essence ;
  • lieu et conditions de croissance ;
  • partie de l’arbre concernée ;
  • température ambiante et état hygrométrique de l’air.
L’eau dans le bois, peut être dans les formes suivantes :
– Eau libre : Remplit les cellules quand leurs membranes sont à saturation.
 – Eau d’imprégnation : Située dans les membranes cellulaires.
 – Eau de constitution : Avec la matière ligneuse, fait partie de la composition chimique du bois. La norme de référence (internationale) fixe à 12% le taux d’humidité.

   Au sommaire:

Résumé de théorie :
1. Les caractéristiques des granulats.

  • a) Caractéristiques physiques
  • b) Caractéristiques mécaniques

2. Les caractéristiques techniques du bois

  • a) Les propriétés physiques
  • b) Les propriétés mécaniques

II. Guide de travaux pratique

  • Prélèvement d’échantillons
  • Masse volumique apparente d’un sol en place
  • Les limites d’Atterberg
  • La limite de retrait
  • Essai Proctor
  • Essai C.B.R. (Californien Bearing Ratio)
  • Essai de sédimentation
  • Analyse granulométrique
  • Equivalent de sable
  • Essai de prise pour ciment
  • Essai du cône d’Abrams (slump-test)

III. Evaluation de fin de module
IV. Liste bibliographique

   Aperçu du document en ligne



Télécharger
Connaissance des essais des matériaux

 Télécharger le document

Mot clés: Livre BTP, Livre Génie civil, Document BTP, Livre architecture, document génie civilessais mécaniques matériaux, dureté matériaux, essai de compression, essai mécanique,

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture