Conception des barrages en maçonnerie de moellons ou en béton

par Doc genie civil
0 Commentaire

Conception des barrages en maçonnerie de moellons ou en béton

Chapitre 4

   Introduction

Les barrages en maçonnerie ou en béton se rencontrent beaucoup moins fréquemment que les ouvrages en terre compactée dans le contexte africain. Ces techniques, souvent coûteuses, ne sont généralement envisagées que lorsqu’un certain nombre de conditions et de contraintes se trouvent réunies.
Ce sont en effet des ouvrages rigides qui ne s’accommodent que de fondations particulièrement stables, généralement du rocher sain. En outre, on s’oriente vers une solution de ce type en particulier si le matériau nécessaire à la construction d’un remblai compacté n’est pas disponible à une proximité raisonnable du site. Mais, par contre, il faut vérifier que l’on dispose de moellons de bonne qualité en quantité suffisante pour les barrages en maçonnerie, de sable et d’agrégats pour les bétons.
D’autres considérations peuvent également guider le choix des projeteurs vers les barrages en maçonnerie ou en béton. Ils sont bien adaptés notamment lorsque l’on veut inclure dans l’ouvrage des dispositifs hydrauliques tels que des pertuis à batardeaux (barrages du plateau Dogon) ou d’autres plus complexes. Notons, par ailleurs, que l’exécution des barrages en maçonnerie s’accommode bien du concept de chantier à haute intensité de main d’ œuvre tel qu’il est développé dans de nombreux pays d’Afrique. La nécessité, rédhibitoire en Europe, de disposer d’un nombre important d’ouvriers pour la taille et la mise en place des pierres peut s’avérer au contraire être un atout dans le contexte africain.
Dans leur conception, ce sont la plupart du temps des barrages-poids, souvent de type déversant avec une zone de dissipation assez sommaire lorsqu’ils sont fondés sur une roche saine qui autorise leur exécution sans protection anti-érosive d’importance. Mais on peut également concevoir d’autres types d’ouvrages comme les barrages en béton armé à contreforts. Quoi qu’il en soit, ces différentes catégories de barrages répondent à des conditions de terrain bien particulières en Afrique (cas des Monts Mandara au Cameroun et du plateau gréseux des Dogons au Mali, par exemple).
Du point de vue morphologique, pour les barrages-poids, la forme la plus adaptée est la section trapézoïdale (stabilité). On doit bien entendu insister sur la qualité des pierres (granite, grès …) et des autres matériaux à employer, et soigner tout particulièrement les parements amont afin d’assurer une bonne étanchéité.
Si ces questions peuvent être aisément résolues par le recours à des hommes de l’art compétents, le principal problème posé par le choix d’un ouvrage en maçonnerie ou en béton reste néanmoins l’étanchéité de la fondation ‘dans des thalwegs qui, souvent, correspondent à des accidents géologiques et peuvent donc être par nature très hétérogènes.
Les études préliminaires à ce niveau devront donc être conduites avec le plus grand soin.

   Aperçu du document en ligne



Télécharger
Conception des barrages en maçonnerie de moellons ou en béton

 Télécharger le document

Mot clés: Livre BTP, Livre Génie civil, Document BTP, Livre architecture, document génie civil, barrage

Articles Similaires

Laissez un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture