Architecture traditionnelle méditerranéenne

par Doc genie civil
0 Commentaire

Architecture traditionnelle méditerranéenne

Document PDF

   Extrait du document

Ce livre est le fruit d’un partenariat de trente mois avec quinze pays qui forment le réseau CORPUS dans l’espace MEDA.Un espace, mais aussi un outil : MEDA est un bouquet de programmes opérationnels.MEDA trouve son origine avec la conférence de Barcelone en 1995.C’est l’instrument d’une initiative ambitieuse visant à créer des liens durables et solidaires entre les riverains du nord, du sud et de l’est de la Méditerranée. C’est le projet de construire une communauté de destin au seindrun vaste espace composé de vingt-sept pays qui sont les quinze membres de l’Union européenne et douze pays partenaires méditerranéens : Algérie, Chypre, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, AutoritéNationale Palestinienne (A.N.P.), Syrie, Tunisie, Turquie.Cette logique régionale est aussi bien géopolitique qu’économique, elle atteste d’un souci de stabilité, développement et prospérité partagés, en constituant un plus vaste ensemble d’échange dans le contexte de mondialisation des relations.Si la globalisation signifie l’interdépendance économique, elle place aussi au cœur du débat les questions de civilisation, de voisinage et de tolérance entre des riverains aux histoires et cultures différentes.L’accord de partenariat se fonde sur des principes de démocratie, sur la libre circulation des marchandises et sur la coopération multiforme économique, sociale et culturelle, financière  EUROMED HERITAGE est le premier programme culturel du partenariat euro-méditerranéen*.Il est financé à 1 00 % par la Commission européenne. Direction générale des relations extérieures, sa durée est de trois ans {1998-2001 ).Grappe de seize projets, il a pour ambition d’explorer les champs couverts par une notion extensive du patrimoine. Le patrimoine est pris en compte à travers ses aspects identitaires comme à travers son poids économique en tant que secteur d’activité et de richesses en croissance.Plusieurs thématiques sont les points forts du programme :
  • La conscience du patrimoine est très présente dans les projets de protection et de mise en valeur ; elle anime également les projets de meilleure connaissance du patrimoine à l’adresse du grand public.
  • Les ressources humaines qui s’appuient sur la formation des acteurs du patrimoine pour disséminer de nouveaux regards et nouvelles stratégies de promotion.
  • Le développement durable, où le tourisme culturel occupe une place prépondérante.
  • Le vivier des expériences existantes dans les domaines de la législation pour appuyer les politiques de protection et de promotion.
Au-delà de son sujet propre de travail, chaque projet est composé d’un réseau d’experts, issus d’institutions publiques, privées, universitaires ou d’ONG. Cette structure, fondée sur la variété des profils des acteurs dans les réseaux, ajoutée au caractère régional et à sa vaste échelle de réflexion, vise à donner au programme une dimension de laboratoire d’idées et de renforcement des identités culturelles par leur confrontation
Le cadre de vie de plus de 400 millions de Méditerranéens, la maison qui les abrite dans le village ou la ville, les racines, la permanence et les formes actuelles d’un art d’habiter sont au coeur du projet CORPUS (1) :« Le bâti traditionnel dans t’espace méditerranéen »Sujet si multiforme que nous l’avons bordé par des frontières le limitant à une architecture traditionnelle courante, ou vivante parce que habitée, essentiellement civile et domestique, préindustrielle par sa stratégie constructive. Elle est presque toujours produite par des hommes de métier et rarement par des architectes oudes spécialistes, elle est constituée de pratiques locales, tant pour les matériaux que pour les compétences, ses formes et ses technologies sont ancestrales.Une enquête sur l’effet des bouleversements, depuis un demi-siècle, sur les manières de renouveler l’habitat et de construire, sur les systèmes de préservation du parc bâti ancienLa revalorisation et la réhabilitation de l’architecture traditionnelle, autrement dit son avenir, ont mobilisé le réseau CORPUS à travers trois approches :
  • La connaissance, qui identifie les grands groupes typologiques de la région, leurs zones d’implantation ainsi que les corrélations entre eux,
  • L’évolution, qui décortique les processus de transformation, ce qui les déclenche et ce qui les alimente, à partir de l’observation de sites représentatifs,
  • Les mécanismes de correction : comment mieux sauvegarder l’architecture traditionnelle et anticiper sur ses processus de dégradation.
CORPUS s’adresse aux acteurs de l’architecture traditionnelle, de son maintien, voire de sa conservation, considé­rant qu’elle est une partie substantielle de l’identité culturelle des communautés qui l’habitent. Ceci dans un contexte où le parc bâti ancien connaît depuis une quarantaine d’années un processus accéléré d’homogénéisation dont l’effet est la disparition progressive de tous les particularismes qui ont présidé à son édification.Un outil de connaissance sur les arts de bâtir, pour alimenter les intervenants avec une précision
Les arts de bâtir sont déterminants pour caractériser l’architecture traditionnelle. Travail des métiers, ils per mettent de documenter le squelette et la chair de la construction, de recenser, de collecter, de situer dans l’espace toutes les manières de bâtir traditionnelles. Ceci afin de répondre à différentes questions
La variété est-elle grande ou réduite dans la Méditerranée, ressort-ii des traits spécifiques d’une construction méditerranéenne ?Les ressources locales en matériaux et les cultures techniques conduisent-elles à ouvrir ou resserrer l’éventail des technologies ?Quel est l’impact culturel, économique des nouveaux matériaux sur l’évolution des arts de bâtir traditionnels7Cette partie du travail de CORPUS consigne par des fiches descriptives les constituants et recettes de mise en oeuvre au moment où une rupture dans leur transmission, essentiellement orale, risque de créer oublis, impré­cisions ou confussons. Elle évalue l’usage des techniques traditionnelles aujourd’hui lorsqu’il s’agit de construire et d’entretenir
La question des ressources humaines, de l’état des compétences et des dispositifs de transmission des savoirs et des savoir-faireNous avons rapidement évalué que, bien que chaque pays déplore une évaporation du corps professionnel traditionnel, il savait aussi trouver des hommes de métier possédant, appliquant leurs arts de bâtir hérités. La question posée est plutôt celle de l’immédiat avenir, celle d’observer comment les pays riverains feront face à un marché du patrimoine qui nécessite de régénérer les compétences, des cols bleus comme des cols blancs, pour organiser une offre de qualité face à une revendication culturelle de bon usage du bâti ancien.Le travail en partenariat d’un réseau de quinze paysCe livre entre vos mains, son annexe le CD Rom et encore le site Internet (www.meda-corpus.net) sont les trais produits que CORPUS a constitués au cours d’une trentaine de mois. Huit langues maternelles, treizeÉtats riverains, plus de soixante-dix spécialistes et autant de sensibilités à notre sujet furent les réalités aux quelles CORPUS était confronté pour bâtir un résultat partagé par chacun et communicable à tous.Pour que des fonctionnaires des services en charge du patrimoine culturel, des architectes., des formateurs, des universitaires et tous autres profils experts canalisent leurs savoirs, leurs recherches vers un même objet, dans un même format, le réseau a cumulé différentes méthodes de travail.li fallait en effet que la méthodologie utilisée
  • à travers les phases de collecte, d’enquête, d’analyse
  • conduise à une mise en œuvre de l’information régionale, avec le souci d’un usage opérationnel.
On a donc jumelé, articulé une série d’outils : la recherche bibliographique, les investigations sur le terrain avec sept questionnaires d’enquête renseignés par tous et dirigés tant vers la stricte connaissance que vers l’analyse des sites, une vingtaine de missions in situ conjointes avec les experts locaux et les pilotes, environ deux cents entretiens(usagers, architectes, entrepreneurs, métiers, associations de sauvegarde, autorités et élus locaux…) visant à recueillir une diversité d’avis, quatre sessions plénières de tout le réseau et une douzaine de séminaires du groupe de pilotage pour confronter, réorienter et prendre acte des acquis au fil du projet.Ce que vous lirez est le fruit du travail fourni par ce partenariat Aventure complexe et foisonnante, compliquée par les grandes distances, d’un groupe de Méditerranéens qui contribue à décrire son appartenance régionale tout en détaillant la réalité de sa proximité.CORPUS aura ainsi participé à remettre en cause une discontinuité, une vision parcellaire et immobilisée de l’architecture traditionnelle. Il convenait de s’attacher à la continuité spatiale de la région, à la circulation des influences dans le temps, pour concrétiser les fils conducteurs, les hens, pour chercher plus de sens aux solutions architecturales, au-delà des frontières politiques.Ce travail est pénétré de la diversité de chacun, il touche à l’intime de nos morceaux de civilisation autant qu’ils’ appuie sur l’universel de notre projet de célébrer une « méditerranéité » partagée ; il nous a tous passionnés, confirmé que le reste du chemin ne saurait être parcouru qu’ensemble.Nous remercions Amin Maalouf d’avoir bien voulu nous donner en préface une réflexion spontanée sur laMéditerranée. Nous l’avons sollicité lui particulièrement parce qu’il incarne une certaine dualité de notreBassin : arabe et chrétien, oriental établi en Occident, construisant son oeuvre dans une langue qus n’est pasla sienne, (2)Une dualité que l’architecture traditionnelle, absorbant la succession des événements, porte en elle, assimileet cultive. Surtout à travers la maison, matrice qui nous voit naître et mourir, où les hommes cessent d’être des guerriers et tentent de préférer la vse, maison si riche de son héritage et capable de tisser le futur.

   Aperçu du document en ligne



Télécharger
Architecture traditionnelle méditerranéenne

 Télécharger le document

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture