Affûtage des outils de menuiserie

par Doc genie civil
0 Commentaire

Réparation des outils de menuiseries

L’affûtage des outils de menuiserie

Tous les outils coupants, pour être efficaces, ont besoin d’être régulièrement affûtés. Si l’affûtage parfait d’un ciseau à bois, d’un fer de rabot ou d’une gouge d’ébéniste demande un véritable tour de main, on peut, avec un peu de patience et de soin, affûter tous les outils coupants de l’atelier et du jardin.
On distingue, en principe, deux étapes pour l’affûtage d’un outil coupant : d’abord l’aiguisage, qui consiste à donner ou à redonner le bon angle de coupe, ensuite, l’affûtage proprement dit, ou morfilage, qui donne le tranchant.

L’affûtage des outils de menuiserie

Les outils de menuisier – ciseaux, bédanes, gouges, fers de rabot – nécessitent un affûtage parfait.
Pour effectuer l’aiguisage, on utilise une meule. L’idéal est de disposer d’une meule en grès de grand diamètre qui tourne lentement et qui est refroidie à l’eau. Mais ce type de meule – très encombrant – est devenu rare.
Plus couramment, on utilise un touret à meuler, avec des meules “vitrifiées” en abrasif aggloméré. Ce matériel présente deux inconvénients : d’une part, une meule de petit diamètre donne une forme arrondie au tranchant ; d’autre part, une meule qui tourne vite et qui n’est pas refroidie à l’eau, chauffe le métal de l’outil et risque d’entraîner sa détrempe.

 Règles d’aiguisage

  • Utiliser des meules aussi tendres que possible (K ou M) à grain fin (60 ou 80).
  • Aiguiser l’outil par pressions successives, brèves et légères, et le tremper régulièrement dans l’eau pour le refroidir.
  • Déplacer en permanence la lame latéralement sur toute la largeur de la meule afin d’avoir une usure régulière.
  • Utiliser un appui réglable pour conserver le bon angle.
 Après aiguisage, affûter les outils à la pierre à huile, ainsi appelée parce qu’on l’utilise mouillée d’huile.

Les affûtages courants

Les scies

Placer la scie dans un étau entre deux planchettes en laissant dépasser les dents. Au besoin, rectifier la hauteur des dents à la lime plate.
Ensuite, utiliser une lime triangulaire, appelée “tierspoint”, dont la section correspond à la grandeur des dents de la scie.
Donner le même nombre de coups de lime à chaque dent (3 ou 4), une dent sur deux d’un côté de la lame, puis de l’autre.

Les outils de coupe et de taillanderie

Haches, hachettes, faux, faucilles, serpes… s’affûtent à la pierre à eau, de type pierre à faux, après une éventuelle rectification de leur tranchant à la lime plate.
Sécateurs, cisailles, ébrancheurs… s’affûtent plutôt à la pierre à huile.

Les outils de jardinage

Bêches, louchets, serfouettes, binettes… s’aiguisent à la lime, à la lime électrique ou à la meuleuse.

NETTOYER LES PIERRES D’AFFÛTAGE

Après utilisation, la pierre à huile est couverte d’un mélange d’huile et de poussière métallique qui diminue son efficacité.
Voici trois techniques pour nettoyer la pierre : d’abord, brosser à la brosse dure après chaque utilisation ; ensuite, lorsque la crasse s’est accumulée, laver la pierre avec du pétrole et un chiffon qui ne peluche pas ; enfin, mettre la pierre dans un four très chaud pendant 1/4 d’heure pour brûler les traces d’huile.
Une pierre à eau, comme la pierre à faux, se lave simplement à l’eau courante avec une brosse dure.

   Aperçu du document en ligne



Télécharger
Affûtage des outils de menuiserie
 Télécharger le document

Mot clés: Livre BTP, Livre Génie civil, Document BTP, Livre architecture, document génie civil,

Articles Similaires

Laissez un commentaire

Document Génie Civil
Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture