Traitements des fissures par calfeutrement

par Doc genie civil
0 Commentaire
béton maçonnerie


Béton Maçonnerie

Traitements des fissures par calfeutrement


   Introduction

Le traitement d’une fissure ou d’un ensemble de fissures en fonction de leur origine, de leur importance, de leur accessibilité, de leur activité ou non (fissures actives ou mortes) et du but recherché (reconstitution de la continuité du matériau, étanchéité à l’air, étanchéité à l’eau sans ou sous pression, etc.), peut être recherché parmi quatre techniques. 
> Ces techniques sont présentées dans les trois guides suivants : 
  • GUIDE N°2 [FABEM] : TRAITEMENT DES FISSURES PAR CALFEUTREMENT – PONTAGE ET PROTECTION LOCALISEE – CREATION D’UN JOINT DE DILATATION ; 
  • GUIDE N°3 [FABEM] : TRAITEMENT DES FISSURES PAR INJECTION
  • GUIDE N°4 [FABEM] : PROTECTION DES BÉTONS
Les indications qui suivent permettent de choisir le guide à consulter, sachant que les différentes méthodes de traitement peuvent s’additionner (par exemple, après une injection des fissures d’une structure, un revêtement de protection généralisée peut être mis en œuvre, soit pour améliorer l’aspect, soit pour augmenter la durabilité de la réparation). 
  • le traitement des fissures par injection consiste à faire pénétrer dans des fissures un produit susceptible de créer une liaison mécanique et/ou une étanchéité. Il ne s’applique normalement qu’aux fissures injectables, c’est-à-dire dont l’ouverture est au moins comprise entre 0,1 et 0,2 mm.
  • le traitement des fissures par calfeutrement consiste à colmater sur une certaine profondeur les fissures par un produit souple, voire rigide pour rétablir une étanchéité à l’air ou à l’eau ou pour empêcher la pénétration de matières solides (risque de blocage des mouvements des fissures). Il s’applique donc aux fissures qui ne mettent pas en jeu la résistance de la structure. Il est bien adapté, par exemple, aux fissures des dallages industriels… 
  • le traitement des fissures par pontage et protection localisée consiste à recouvrir en surface des fissures actives ou non pour rétablir une étanchéité à l’air ou à l’eau ou pour empêcher la pénétration de matières solides (risque de blocage des mouvements des fissures) tout en les laissant libres leurs mouvements. Il doit permettre, si nécessaire, la mise en œuvre d’un revêtement de finition. Il s’applique donc aux fissures qui ne mettent pas en jeu la résistance de la structure. Il est bien adapté, par exemple, à certaines fissures des balcons d’habitation quand elles ne compromettent pas la stabilité de ceux-ci… 
le traitement des fissures par protection généralisée consiste à mettre en œuvre sur la surface de la structure fissurée un revêtement qui ferme les fissures et qui peut remplir d’autres rôles tels que : 
  • l’imperméabilisation et l’aspect,
  • l’étanchéité et l’aspect,
  • la protection contre la pénétration de produits agressifs, – etc. 

   Au sommaire:

INTRODUCTION

1. DEFINITIONS
2. DOCUMENTS DE REFERENCE
3. PRÉPARATION GÉNÉRALE DE L’OPÉRATION

  • 3.1. GENERALITES3.2. CHOIX DES PRODUITS
  • 3.2.2.1 Critères de choix liés aux spécificités du travail à exécuter
  • 3.2.2.2 Critères de choix liés à la santé, la sécurité, 
  • 3.2.3 Critères
  • la protection de l’environnement
  • de choix spécifiques aux produits de calfeutrement
  • 3.2.3.1 Critères de choix liés aux familles de produits de calfeutrement
  • 3.2.3.2 Critères de choix liés aux caractéristiques des produits de calfeutrement
  • 3.2.3.3 Critères de choix liés aux caractères normalisés garantis  des principaux produits de calfeutrement de choix spécifiques aux produits de pontage 
  • 3.2.4 Critèreset de protection localisée
  • 3.2.4.1 Les produits de pontage associant une armature et un mortier.
  • 3.2.4.2 Les produits de pontage associant une feuille et un adhésif.
  • 3.2.4.3 Les produits de protection non-armés
  • 3.2.5 Critères de choix spécifiques aux joints de dilatation
  • 3.2.5.1 Joints de dilatation pour le domaine du bâtiment
  • 3.2.5.2 Joints de dilatation soumis aux actions de véhicules
  • 3.2.6 Épreuve d’étude
  • 3.3. CONDITIONNEMENT DES PRODUITS
  • 3.3.1 Conditionnement des produits prêts à l’emploi
  • 3.3.2 Conditionnement des produits fabriqués sur le chantier.
  • 3.3.3 Conditionnement des joints de dilatation
  • 3.4. TRANSPORT ET STOCKAGE DES PRODUITS
  • 3.4.1 Cas des mortiers, colles, mastics
  • 3.4.2 Cas des joints de dilatation
  • 3.5. MATÉRIELS À UTILISER
  • 3.5.1 Généralités
  • 3.5.2 Pour la préparation du support
  • 3.5.3 Pour le calfeutrement de fissures
  • 3.5.3.1 Cas des mortiers
  • 3.5.3.2 Cas des mastics
  • 3.5.4 Pour le pontage et la protection localisée de fissures
  • 3.5.4.1 Cas des mortiers armés
  • 3.5.4.2 Cas des feuilles auto-adhésives ou collées
  • 3.5.4.3 Cas des produits de protection (non armé)
  • 3.5.5 Cas des fissures en présence d’eau sans ou sous pression 
  • 3.5.6 Pour la création d’un joint de dilatation

4. MODES OPÉRATOIRES

  • 4.1. GÉNÉRALITÉS
  • 4.2. PRÉPARATION DU SUPPORT
  • 4.2.1 Généralités
  • 4.2.2 Nettoyage des fissures et du support
  • 4.2.3 Nettoyage complémentaire
  • 4.3. PRÉPARATION ET RÉALISATION DE L’OPÉRATION
  • 4.3.1 Généralités
  • 4.3.2 Préparation des produits
  • 4.3.2.1 Cas des produits prêts à l’emploi
  • 4.3.2.2 Cas des produits fabriqués sur le chantier
  • 4.3.3 Préparation et réalisation du calfeutrement de fissures
  • 4.3.3.1 Généralités
  • 4.3.3.2 Préparation du calfeutrement
  • 4.3.3.3 Réalisation du calfeutrement
  • 4.3.4 Préparation et réalisation du pontage et protection localisée de fissures
  • 4.3.4.1 Généralités 
  • 4.3.4.2 Préparation du pontage et protection localisée
  • 4.3.4.3 Réalisation d’un pontage armé par textile à l’aide d’un mortier à base de liants hydrauliques ou de synthèse
  • 4.3.4.4 Réalisation d’un pontage à l’aide de feuilles auto-adhésives et collées
  • 4.3.4.5 Réalisation d’un pontage non armé à l’aide d’un produit de protection
  • 4.3.5 Préparation et réalisation d’un joint de dilatation
  • 4.3.5.1 Cas des joints de dilatation pour le domaine du bâtiment
  • 4.3.5.2 Cas des joints de dilatation soumis aux actions de véhicules
  • 4.3.6 Travaux de finition

5. ESSAIS ET CONTRÔLES GÉNÉRALITÉS

  • 5.2. CONTRÔLES DE RÉCEPTION DES PRODUITS
  • 5.2.1 Généralités
  • 5.2.2 Cas des produits prêts à l’emploi 
  • 5.2.2.1Cas des produits spéciaux applicables aux constructions en béton hydraulique
  • 5.2.2.2 Cas des mastics 
  • 5.2.2.3 Cas des produits de protection
  • 5.2.2.4 Cas des joints de dilatation et des autres produits
  • produits fabriqués sur le chantier
  • 5.2.3 Cas des
  • 5.3. ÉPREUVE DE CONVENANCE
  • 5.3.1 Généralités
  • 5.3.2 Épreuve de convenance de préparation du support
  • 5.3.3 Épreuve de convenance d’une opération (calfeutrement, pontage…)
  • 5.4. CONTRÔLES D’EXÉCUTION
  • 5.4.1 Généralités
  • 5.4.2 Contrôles d’exécution lors de la préparation du support
  • 5.4.3 Contrôles d’exécution de l’opération de sa préparation à son achèvement (calfeutrement, pontage…)
  • 5.4.3.1 Contrôles d’exécution lors de la préparation de l’opération
  • (calfeutrement, pontage…)
  • 5.4.3.2 Contrôles d’exécution lors de la préparation des fissures
  • 5.4.3.3 Contrôles d’exécution lors de la préparation des produits
  • 5.4.3.4 Levée du point d’arrêt avant la réalisation de l’opération
  • 5.4.3.5 Contrôles d’exécution lors de la réalisation de l’opération  (calfeutrement, pontage…)
  • 5.4.3.6 Contrôles d’exécution après l’achèvement de l’opération (calfeutrement, pontage…)
  • 5.5. RÉCEPTION DES TRAVAUX

6. HYGIÈNE ET SÉCURITÉ.

  • 6.1. RAPPEL DES OBLIGATIONS
  • 6.2. CAS D’UN CHANTIER DE TRAITEMENT DE FISSURES (CALFEUTREMENT, PONTAGE…)

7. GESTION DES DÉCHETS DU CHANTIER

  • 7.1. RAPPEL DES OBLIGATIONS
  • 7.2. CAS D’UN CHANTIER DE TRAITEMENT DE FISSURES (CALFEUTREMENT, PONTAGE…)

8. FICHE SYNTHÉTIQUE DU PAQ

INDEX

TABLE DES ILLUSTRATIONS
ANNEXE1. LES NORMES

  • 1.1. NORMES FRANÇAISES
  • 1.1.1 .Normes de la série P 95-10*
  • 1.1.2 .Normes de la série P18-8** relatives aux produits de réparation pour béton
  • 1.1.3 .Normes françaises homologuées relatives aux produits pour joints
  • 1.1.4 .Normes françaises homologuées relatives aux produits de protection pouvant être utilisées lors d’une opération de pontage

1.2. NORMES EUROPÉENNES
1.3. MARQUE NF – PRODUITS SPÉCIAUX DESTINÉES AUX CONSTRUCTIONS EN BÉTON
HYDRAULIQUE
1.4. MARQUE SNJF – MASTICS UTILISÉS POUR LE CALFEUTREMENT ÉTANCHE
DES JOINTS
1.5. NORMES D’ESSAIS – CONTRÔLES D’EXÉCUTION

2. FASCICULES DU CCTG ET DTU
3. GUIDES ET DOCUMENTS TECHNIQUES

    Mots clés en relation avec le guide

Ce guide traite les problèmes et les questions en relation avec les mots clés suivants:

  • fissures
  • dtu 21
  • mastic pour joint de dilatation
  • nf dtu 21
  • nf dtu 36.5


    Aperçu du document en ligne



      Télécharger Traitements des fissures par calfeutrement


      Mot clés: fissuresdtu 21mastic pour joint de dilatationnf dtu 21nf dtu 36.5Livre BTP, Livre Génie civil, Document BTP, Livre architecture, document génie civil, Gestion de chantier

      Articles Similaires

      Laissez un commentaire

      Document Génie Civil
      Téléchargez gratuitement les document Génie Civil au format PDF et restez informé de tous ce qui est Génie Civil et Architecture